Cherchez à définition handicap psychique loi 2005?

définition handicap psychique loi 2005
 
Unafam Spécificité du handicap psychique.
Définition: Le handicap psychique est caractérisé par un déficit relationnel, des difficultés de concentration, une grande variabilité dans la possibilité dutilisation des capacités alors que la personne garde des facultés intellectuelles normales. Le handicap psychique est la conséquence directe des troubles psychiques. La notion de handicap psychique est une notion récente mise en avant par lUnafam pour faire reconnaître le handicap généré par les troubles psychiques et le différencier du handicap mental. Ce terme a été repris par la loi du 11 février 2005, ce qui permis une visibilité des personnes qui en souffrent et de leurs besoins.
De la loi de 1975 à celle de février 2005 Espoir 54.
Une révolution pour le handicap psychique. La loi du 11 février 2005 pour légalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées représente une véritable révolution pour le handicap et plus particulièrement pour les personnes en situation de handicap psychique. Si la loi ne parle pas directement de handicap psychique, son article 2 enlève toute ambigüité entre handicap et troubles psychiatriques. Le handicap est ainsi défini: Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation dactivités ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison dune altération substantielle, durable ou définitive dune ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, dun polyhandicap ou dun trouble de santé invalidant. Cette définition est clairement une avancée: elle met en évidence que les troubles cognitifs ou psychiques peuvent constituer une cause de handicap.
Unafam Le handicap psychique.
La notion de handicap psychique défendue par lUnafam, a été retenue dans la loi du 11 février 2005 dite loi sur le handicap. Elle permet aux personnes malades, et à leur entourage, de sortir dune longue période ou la maladie et le handicap nétaient pas reconnus.
Loi handicap du 11 février 2005 Handicap.fr.
Présentation de la loi du 11 février 2005. La loi du 11 février 2005 est l'une' des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Les toutes premières lignes de la loi rappellent les droits fondamentaux des personnes handicapées et donnent une définition du handicap.:
LOI n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité' des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Legifrance.
62-2 ainsi rédigé: Art. Les bureaux et les techniques de vote doivent être accessibles aux personnes handicapées, quel que soit le type de ce handicap, notamment physique, sensoriel, mental ou psychique, dans des conditions fixées par décret. La loi n 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication est ainsi modifiée: 1 Le treizième alinéa 5 bis de l'article' 28 est ainsi rédigé: 5 bis Les proportions substantielles des programmes qui, par des dispositifs adaptés et en particulier aux heures de grande écoute, sont accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes. Pour les services dont l'audience' moyenne annuelle dépasse 25, % de l'audience' totale des services de télévision, cette obligation s'applique, dans un délai maximum de cinq ans suivant la publication de la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité' des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, à la totalité de leurs programmes, à l'exception' des messages publicitaires.
Que dit la loi du 11 février 2005? Présentation générale M.D.P.H. du Finistère.
La loi du 11 février 2005 relative à l'égalité' des droits, des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, apporte des évolutions fondamentales pour répondre aux attentes des personnes handicapées. Les principes fondamentaux de la loi. Une première définition du handicap avec la reconnaissance du handicap psychique.:
Handicap psychique Wikipédia.
LOI LOI n o 2005-102 du 11 février 2005 Handicap psychique. a et b Quest ce que le handicap psychique? PDF, sur handipole consulté le 28 juillet 2014. fr Le Handicap psychique. Note explicative, sur www.unafam.org. Définition de la prévalence."
De la loi de 1975 à celle de février 2005 Espoir 54.
Une révolution pour le handicap psychique. La loi du 11 février 2005 pour légalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées représente une véritable révolution pour le handicap et plus particulièrement pour les personnes en situation de handicap psychique. Si la loi ne parle pas directement de handicap psychique, son article 2 enlève toute ambigüité entre handicap et troubles psychiatriques. Le handicap est ainsi défini: Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation dactivités ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison dune altération substantielle, durable ou définitive dune ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, dun polyhandicap ou dun trouble de santé invalidant. Cette définition est clairement une avancée: elle met en évidence que les troubles cognitifs ou psychiques peuvent constituer une cause de handicap.
Le handicap psychique, d'une' loi à l'autre' Cairn.info.
Toutefois, si lurgence commandait de ne pas différer la reconnaissance du handicap psychique, la nouveauté et la complexité du sujet obligeaient à la prudence. La reconnaissance du handicap psychique résulte de la définition du handicap présentée à larticle 2 de la loi cf. Celui-ci cite laltération dune ou plusieurs fonctions psychiques comme facteur de handicap. Cela a suffit à dire que la loi du 11 février 2005 a reconnu le handicap psychique.

Contactez nous